Upcycling et recyclage, quelle différence ?

- Catégories : Upcycling

Alors que le recyclage est un procédé bien connu, l’upcycling, en vogue depuis plusieurs années, a de quoi séduire.

En pleine émergence dans le milieu de la mode, l’upcycling suscite plusieurs questionnements. Si l’éthique et l’écologie rassemblent ces deux méthodes, elles présentent néanmoins des différences.

Tour d’horizon pour décrypter ces deux techniques.

Upcycling et recyclage, quelle différence ?

LE RECYCLAGE

Le recyclage vise à récupérer un déchet pour qu’il subisse une transformation.

L’objectif ? Créer un nouvel objet.

Aujourd’hui, les matériaux recyclés sont nombreux : verre, plastique, caoutchouc, aluminium, tous permettent d’offrir une nouvelle vie grâce aux procédés de transformation.

Il existe deux possibilités pour les matériaux recyclés :

ü  Soit, une matière est recyclée pour créer un objet similaire, comme pour les bouteilles d’eau en plastique qui sont recyclées pour donner de nouvelles bouteilles d’eau.

ü  Soit, l’objet d’origine est recyclé pour se transformer complètement. De cette manière, les bouteilles en plastiques deviennent des crayons vendus dans le commerce. En clair, le recyclage offre la possibilité de faire du neuf avec du vieux.

L'UPCYCLING

L'upcyling, dont le terme est né au milieu des années 90, a pour objectif de « recycler par le haut ».

Plus esthétique et élégant que le recyclage, cette technique vise à créer une version améliorée du produit d’origine. A la fois éthique et créatif, l’upcycling est prisé dans le domaine de la mode où l’audace est de mise. Se servir de plastique pour donner vie à une robe ou utiliser une chambre à air de vélo pour créer des boucles d’oreilles, telle est l’ambition de nombreuses marques textiles. 

OBJECTIFS ET AVANTAGES DE L'UPCYCLING

Derrière ce phénomène tendance, nombreux sont les objectifs de l’upcycling. Il s’agit principalement d’une démarche éco-responsable. L’industrie textile fait partie des plus polluantes du monde. Face à l’urgence environnementale, le marché de la mode s’adapte et revisite sa production. Résultat, des produits innovants, durables et qualitatifs.

En termes d’écologie, L’upcycling présente plusieurs avantages non négligeables.

ü  Réduction des déchets

ü  Diminution conséquente du gaspillage

ü  Baisse de la consommation d’énergie

ü  Baisse de la consommation d’eau

ü  Réduction de la pollution de l’air

ü  Limitation du gaspillage dû aux invendus


A noter, cette méthode ne nécessite pas la consommation d’énergie pour créer la matière première puisqu’elle est prête à être modifier.


Du côté des consommateurs, choisir des produits issus de l’upcycling permet de contrer la surconsommation en achetant des objets ayant déjà servi sous une autre forme. En bonus, avoir recours à l’upcycling permet de soutenir l’industrie locale.


Ecofriendly, certes, mais pas que. Accessibles, les produits issus de l’upcycling se dénichent partout : ceintures, sac à mains, tee-shirt, robes, chaussures, bijoux, accessoires décoratifs, la liste est longue et tend à s’accroitre. En effet, de plus en plus de marques fleurissent pour offrir aux consommateurs des vêtements et des accessoires alliant esthétique et qualité.


Source de créativité, d’engagement et de goût, l’upcycling a tout bon !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)